Fabrice Ramalingom

Le Paris Réseau Danse accompagnera Fabrice Ramalingom pour une résidence de deux ans qui débutera en septembre 2021.
Fabrice Ramalingom prend ses premiers cours professionnels, auprès de Larrio Ekson et Carolyn Carlson et entre, en 1986, au Centre National de Danse Contemporaine à Angers, dirigé alors par Michel Reihac. Tout au long de son parcours professionnel, Il continue de se former auprès des chorégraphes avec lesquels il travaille, Bagouet et Brown, puis en Danse Contact Improvisation auprès de Steve Paxton, Urs Stauffer et Claire Filmont. Fabrice Ramalingom pratique aussi des méthodes somatiques telles que le Feldenkreis, le Body Mind Centering.
De 1988 à 1993, il commence sa carrière de danseur-interprète au Centre Chorégraphique National de Montpellier. Il collabore également en 1989 au Roi des Bons, de Bernard Glandier et en 1992 à One Story as in Falling de Trisha Brown.
En 1993, Fabrice Ramalingom fait ses premiers pas de chorégraphe en créant les pièces Implication, Touché et Mis Bolivias. En 2006 il fonde la structure R.A.M.a. il y développera les pièces Comment se ment, Postural : études, Vancouver Versus Vancouver. En 2008, il co-signe avec Saskia Höbling Fiction in Between. Entre 2009 et 2017 il crée les pièces Interstice (2008) Pandora Box Body (2010), Brut (2011), My Pogo (2012), En Amour, Il faut toujours un perdant en collaboration avec Emmanuelle Bayamack-Tam (2013), Hyperterrestres (2015) puis D’un Goût Exquis et Nós, Tupi Or Not Tupi? en 2017.
La démarche de Fabrice Ramalingom s’étend aussi à la question de son rapport aux territoires, et plus précisément aux publics qu’il y rencontre. En contact avec ces publics et ces populations, il va développer des savoirs faire dans l’action de médiation de et de sensibilisation pour faire découvrir et apprécier l’art chorégraphique.